Quoi faire

Observation de la faune

Vous serez impressionnés par la diversité de la faune qu’on trouve sur notre territoire, sur terre ou en mer, Rivière-au-Tonnerre vous réserve d’envoûtantes rencontres et si les grands cétacés vous passionnent, vous êtes au bon endroit. Village traditionnel de pêcheurs, que ce soit pour pêcher le crabe des neiges, la truite ou la pêche aux coques (cueillette des myes) au printemps. Quand vous avez goûté à la mer, vous ne pouvez plus vous en passer. Outre des oiseaux de toutes sortes : des espèces marines, telles que flétan, crabe, pétoncle, crevette, sébaste, mye (mactre de Stimpson), hareng, etc.

Quant aux mammifères terrestres, il y a des des orignaux, des lièvres d’Amérique, des rats musqués, des renards roux, des martres d’Amériques, des chauves-souris et plus encore. L’ours noir est l’animal le plus grand et dangereux qui habite en Minganie (ursus americanus), alors que la loutre (lutra canadensis) a presque disparu. Le castor quant à lui est, tout naturellement, l’un des animaux les plus répandus.

Observation des baleines

La pêche au saumon se pratique sur de nombreuses rivières, ainsi que la pêche à la truite et à l’ouananiche sur les lacs. Plusieurs cours d’eau sont ouverts pour la pêche sportive libre. Consultez la liste des plans d’eau. Vous pourrez vous procurer le permis au Magasin général Lebrun et Fils au 500, Jacques Cartier. Et si les grands cétacés vous passionnent, vous êtes au bon endroit ! Plusieurs espèces vous y attendent.

Promenade
de bois et tables
à pique-nique

Promenade
de bois et tables
à pique-nique

Tout près de notre église, un bel espace aménagé avec tables de pique-nique pour une pause repas sympathique. Profitez du beau panorama du bord de mer en admirant les bateaux de pêche au port de l’autre côté.

Canoë-Kayak-
Kite surf

Soyez le capitaine de votre embarcation et aller découvrir la richesse de nos bords de mer, nos rivières et nos lacs, en toute autonomie !
Previous
Next

Pêche (eau douce et eau salée)

Village traditionnel de pêcheurs, que ce soit pour pêcher le crabe des neiges, la truite ou la pêche aux coques (cueillette des myes) au printemps. Quand vous avez goûté à la mer, nous avons : flétan, crabe, pétoncle, crevette, sébaste, mye (mactre de Stimpson), hareng, etc. La pêche au saumon se pratique sur de nombreuses rivières, ainsi que la pêche à la truite et à l’ouananiche sur les lacs. Et nous avons plusieurs espèces de grands cétacés. Plusieurs cours d’eau sont ouverts pour la pêche sportive libre.

Permis disponible au Magasin général Lebrun et Fils au 500, rue Jacques Cartier.

Pourvoiries et chasse

Pourvoiries
et chasse

La diversité des habitats fait également de notre secteur une destination fortement appréciée des chasseurs. On peut y chasser des orignaux, des lièvres, des castors, des gibiers de mer, des perdrix grises, des perdrix blanches, des gelinottes, du saumon ou des truites.

Previous
Next

Sports d’hiver

Profitez de l’hiver dans un décor féérique : motoneige, patinage, glissade, chasse, pêche sur glace etc. De superbes sites pour le ski de fond et la planche à neige. Mettez votre vigueur au défi avec tellement d’espace extérieur, chaussez vos raquettes et allez explorer.

Plages et anses

Nos plages et anses sablonneuses, nos chutes au débit impressionnant vous charmeront, elles sont très populaires auprès de la population locale et les visiteurs, elles sont facilement accessibles à partir de la route.
Previous
Next
Previous
Next

Église Saint-Hippolyte

Église
Saint-Hippolyte

De découverte en découverte, au cœur du village, difficile de manquer l’église. Ce monument de bois centenaire, construit par 300 bénévoles au début du 20e siècle fascine par son architecture de style normand et par sa voûte, haute de plus de 8 mètres et décorée de motifs taillés au canif. L’église aux teintes de bleu attire chaque année de nombreux touristes.

La Maison de la Chicoutai

La Maison
de la Chicoutai

Si vous voulez déguster une saveur typique de la Côte-Nord, arrêtez-vous à la Maison de la Chicoutai ! Sur place, apprenez-en plus à propos de ce petit fruit sauvage et faites le plein de produits gourmands : bière, beurre, confiture, gelée, tisane, etc.
Previous
Next
Airelle
Bleuet
Camarine noire
Chicoutai
Fraise des champs
Gadelle Rouge
Framboise
Groseille
Rhubarbe
Thé du Labrador
Previous
Next
Airelle
Bleuet
Camarine noire
Chicoutai
Fraise des champs
Gadelle Rouge
Framboise
Groseille
Rhubarbe
Thé du Labrador
Previous
Next

Cueillette de fruits sauvages

Cueillette
de fruits sauvages

Les petits fruits sauvages se récoltent en abondance un peu partout sur notre territoire. Vous pouvez y trouverez la fraise des champs, la chicoutai, le bleuet, la framboise, la groseille, la gadelle, la camarine et l’airelle du nord. Plusieurs champignons sauvages comestibles abondent aussi dans la région ainsi que la rhubarbe et le thé du Labrador.

Chutes du Petit Sault
et du Grand Sault

Chutes
du Petit Sault
et du Grand Sault

Une spectaculaire chute se déversant sur trois paliers, dans un univers grandiose. Alors que le Petit Sault est visible du village, le Grand Sault se situe à 8 km plus au nord et constitue une spectaculaire chute se déversant sur trois paliers, dans un univers grandiose.
Previous
Next

Chute Manitou

À 35 km de Rivière-au-Tonnerre, une halte s’impose : une chute de 35 m de hauteur vous attend au bout d’un sentier. Le bureau d’accueil touristique de la Minganie, avec un grand stationnement et des tables à pique-nique, rend votre arrêt agréable. À cet endroit, il est possible de vous procurer un audioguide routier.

Camping

Un espace de stationnement gratuit est offert aux voyageurs pour un séjour d’au maximum 3 nuités. L’endroit est situé sur la rue de l’Église, tout près de la mer. Aucun service n’y est offert toutefois quelques tables de pique-nique sont disponibles. Une station de vidange pour VR est située à proximité (rue du ruisseau). Aucune réservation n’est requise, premier arrivé, premier servi.

Previous
Next